La soirée

Un line-up d’exception vous attend pour cette expérimentation unique

Laurent Garnier ● Kiddy Smile ● Bambounou ● Roni ● Rag

Dimanche 17 octobre 2021 – La Machine du Moulin Rouge

Laurent Garnier

Laurent Garnier, DJ pionnier de la scène électronique, fait danser la planète depuis 30 ans.

Il vit d’abord l’euphorie du mouvement acid house à Manchester. Il enchaîne ensuite avec Wake Up et bouscule la nuit parisienne, de La Luna au Palace en passant par le Rex Club. Artiste aux multiples facettes, dont l’impact sur la scène musicale est considérable, Laurent Garnier est avant tout un DJ : transformé par la musique, passionné par la foule. Explorateur de sons, il possède une culture musicale étonnamment riche. Il passe le plus clair de son temps libre à digger de vieux vinyles dans les magasins de disques, à consulter les blogs musicaux, à suivre les pistes les plus obscures sur Internet et à écouter chaque morceau de musique qui lui est envoyé. La musique, le pouls de notre planète, est son Saint-Graal.

Bambounou

Avec un album (Orbiting – 50WEAPONS, 2012) et une flopée de maxis derrière lui, Jeremy Guindo aka Bambounou s’est rapidement imposé comme l’un des producteurs/djs les plus prometteurs de la scène house et techno européenne.

En février 2015, il revient avec un deuxième long-format, intitulé Centrum (en référence à ses origines polonaises), toujours sur le label berlinois 50WEAPONS. Sur ce nouvel opus, le jeune producteur parisien passe d’une house fiévreuse à une techno précise et ultra contemporaine, n’oubliant pas d’y incorporer des sonorités break, garage, experimental et ambient, comme il en a le secret.
Il sort un nouvel EP « Parametr Perkusja » en mai 2018, et en février 2019 sur le label Whities il délivre un nouvel EP « Whities021 ». Le 30 octobre 2020 il sort un nouvel EP « 033 » sur le label AD 93.

Roni

Les sets de Roni, aux accents spirituels, réunissent l’influence de la scène UK, techno, bass, jungle & break; des cultures rave & street party, ainsi que son fort engagement pour la défense des enjeux environnementaux.

Ses sets célèbrent la culture club rave et underground des années 90. Résidente de Rinse France dès le premier jour, la DJ Pariso-Malaisienne a suivi une trajectoire ascendante profondément ancrée avec la station. L’émission mensuelle de Roni sur les ondes lui a valu une visibilité bien méritée sur la scène électronique mondiale. En mars 2021, Roni a lancé Nehza Records, un label où elle met en lumière son approche multidisciplinaire et engagée de la musique.

Rag

DJ résidente et programmatrice du collectif Barbi(e)turix et des soirées WET FOR ME, Rag aime mêler les genres et mixer les influences. Ses sets aux sonorités house et minimal sont aussi survoltés que son collectif qui se présente comme l’un des fiers représentants de la scène electro queer et lesbienne parisienne.

Depuis 2004, elle s’associe à de nombreux scénographes, graphistes, musicien.ne.s et organise les soirées les plus inventives du circuit underground parisien tout en collaborant avec des artistes internationaux, de Peaches à Ellen Allien, Miss Kittin à Red Axes ou Chloé. Depuis trois ans en tant que programmatrice de la grande scène de la Marche des Fiertés de Paris, elle réunit chaque année près de 40 000 personnes sur la Place de la République à Paris. Programmée dans des clubs prestigieux comme La Machine du Moulin Rouge, le Rex Club, Le Cabaret Sauvage, Le Trésor, Le Transbordeur, Le Sucre ou dans les festivals tel que les Nuits Sonores, Les Électropicales, Les Femmes s’en Mêlent ou dans les clubs minimalistes, Rag se démarque par son énergie bouillonnante et subversive derrière les platines.

Kiddy Smile

Son talent et son extravagance ont fait de lui le « prince français du voguing », cette “danse de la culture ballroom, ces sanctuaires où tu peux être toi-même, où ceux qui sont rejetés peuvent trouver une place.”

Kiddy Smile grandit dans une cité à Rambouillet dans les Yvelines. Il prend assez tôt goût à la danse, ce qui lui permet de participer à quelques clips, notamment An Easier Affair de George Michael, et de s’installer à Paris. Parmi ses influences, il cite la musique noire-américaine comme le gospel et le hip-hop, notamment la musique de Chicago et Détroit des années 1990, le mouvement du voguing et les Ballrooms de musique house new-yorkais. Kiddy Smile rencontre une première fois la chanteuse du groupe Gossip, Beth Ditto, lors d’un défilé du créateur Jeremy Scott. Quelques mois plus tard, la chanteuse l’invite à partager la scène avec lui lors d’un festival à Los Angeles. Son expérience de DJ dans les boîtes de nuit parisiennes l’amène ensuite à être présenté à Lasseindra Ninja, figure parisienne du voguing, qui lui fait découvrir le mouvement et l’encourage à organiser des soirées. Son premier album, « One Trick Pony » est sorti le 31 août 2018.

Photo (C) Nicolas Bustos

Une étude proposée par

Nous sommes une équipe de scientifiques & des professionnels de la nuit.

L’ANRS | Maladies Infectieuses Emergentes, créée le 1er janvier 2021, est une agence autonome de l’Inserm. Elle a pour missions l’animation, l’évaluation, la coordination et le financement de la recherche sur le VIH/Sida, les hépatites virales, les infections sexuellement transmissibles, la tuberculose et les maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes (notamment les infections respiratoires émergentes, dont la Covid-19, les fièvres hémorragiques virales, les arboviroses).